Cinquième séance consécutive de hausse pour la Bourse de Paris (+0,67%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Cinquième séance consécutive de hausse pour la Bourse de Paris (+0,67%)

L’indice CAC 40 a gagné 36,52 points à 5.523,94 points dans un volume d’échanges de 3,4 milliards d’euros. Laveille, il avait fini en progression de 0,30%.

Après une ouverture stable, la cote parisienne a repris sa marche en avant, repassant au-dessus des 5.500 points pour la première fois depuis deux mois.

L’indice a même clôturé à son plus haut niveau depuis début janvier 2008,engrangeant environ 4% en une semaine.

"C’est un début d’année en fanfare", commente à l’AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"Globalement, la dynamique actuelle justifie la bonne séance d’aujourd’hui : il y a des indicateurs économiques positifs, au même moment,dans plusieurs zones géographiques, aux Etats-Unis, en Asie et en Europe", poursuit-il.

Les indicateurs du jour sont d’ailleurs venus confirmer la bonne santé de l’économie européenne, avec notamment le rebond de la production industrielle allemande en novembre, tandis que le taux de chômage en zone euro a continué de reculer sur ce même mois.

Ce contexte macroéconomique au beau fixe justifiait, selon M. Tuéni, un "optimisme contagieux" sur les marchés.

Tous les voyants étaient décidément au vert, avec en outre un petit repli de l’euro face au dollar,donnant un peu de répit aux secteurs exportateurs.

Par ailleurs, le secteur de l’énergie était aussi dopé par des cours de l’or noir qui retrouvaient leur plus hauts niveaux depuis 2015.

- Vivendi porté -

En matière de valeurs, Accor a été soutenu par un relèvement de sa recommandation à "neutre" par Credit Suisse.

Vivendi a été porté (+4,11% à 24,80 euros) par le relèvement de son objectif de cours par JP Morgan.

A l’inverse, Sodexo a souffert (-2,05% à109,75 euros) d’un abaissement de la sienne à "sous-performer" par la banque suisse.

Airbus a grignoté 0,30% à 86,88 euros après avoir signé avec la Chine un protocole d’accord en vue de l’augmentation de la cadence de production de l’A320 à Tianjin (nord).

PSA a pris 0,72% à 18,17 euros. Le groupe souhaite recourir en 2018 à 1.300 ruptures conventionnelles collectives et 900 dispenses d’activité pour des seniors, tout en embauchant 1.300 CDI et 2.000 jeunes en alternance, a appris l’AFP auprès de sources syndicales.

Alten a été porté (+7,17% à 78,50 euros) par la confirmation de sa recommandation à l’achat par Oddo BHF.

Dassault Aviation s’est adjugé 2,08% à 1.375 euros après avoir enregistré 41 commandes pour son avion d’affaires Falcon en 2017.

Tarkett a cédé 3,13% à 33,46 euros, continuant de souffrir, comme laveille, d’un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Exane.

lem/soe/az

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.