Chute des places financières : guerre Russie/Ukraine, un jeudi noir attendu. L’objectif du CAC40 sera de rallier les 6.500 points

Comme attendu, les indices boursiers vont fortement dévisser à l’annonce de l’entrée des troupes armées en Ukraine, sur les territoires reconnus comme indépendants par la seule Russie. Le cours du pétrole et du gaz devraient exploser, rendant la situation économique encore plus délicate vis à vis de l’inflation et des taux d’intérêts.

Publié le

Annonce

🎁 Offre bourse : 1000 euros offerts chez Bourse Direct

Offre exceptionnelle Bourse Direct : 1000 euros de frais de courtage offerts pendant 3 mois, pour l’ouverture de votre compte bourse (compte-titres, PEA, PEA-PME). L’ouverture de votre compte-titres ordinaire, PEA ou PEA-PME est gratuite et s’effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d’un transfert de compte, n’oubliez pas : Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais !

Crise Ukraine/Russie

Et voilà, le plus redouté est donc arrivé. Après la reconnaissance de la Russie ce lundi 21 février 2022, par décret, l’indépendance des zones séparatistes pro-russes en Ukraine, place à l’entrée des troupes militaires en Ukraine. Ce scénario était attendu depuis plusieurs semaines. Ce qui veut dire que la Russie s’est donné un motif légitime pour intervenir de façon armée sur ces territoires. Une manœuvre politicienne afin de ne pas envahir l’Ukraine, bien que personne ne soit dupe. Concrètement, la guerre n’a jamais aussi si proche. En cas d’accalmie militaire, nouvelles communications Biden/Poutine, les indices retourneront rapidement dans le vert, mais en cas de conflit, la baisse des indices devrait s’accélérer fortement.

Rouge sombre sur les indices

Les bruits de bottes et les indices boursiers ne font pas bon ménage. Les cours du pétrole et du gaz devraient une nouvelle fois exploser à la hausse.

CAC40 : 6500, puis 6400 points

Pour le CAC40, rien ne va plus. Sous les 6700 points, son nouvel objectif pour tenter un rebond serait sur le seuil des 6500 points, mais encore, il faut impérativement un signe d’apaisement de la situation géopolitique, sans quoi, les 6356 points seront visés par les opérateurs de marché.

Les cryptos dévissent également

Les cryptomonnaies ont perdu depuis plusieurs mois leur étiquette de valeur refuge, tout comme d’investissement anti-inflation. Les cryptos, dont le Bitcoin en tête, suit les mouvements de baisse liés à la géopolitique. Les cryptomonnaies ne sont définitivement plus des investissements refuges. Le cours du bitcoin en dollars est retourné sur le niveau de 36600$ et pourrait s’attaquer au seuil de 36122$ avant de replonger si la Russie mets ses menaces à exécution.

🔍 Avis & notations

Avis des lecteurs de Chute des places financières : guerre Russie/Ukraine, un jeudi noir attendu. L’objectif du CAC40 sera de rallier les 6.500 points :
Aucun avis
Aucun avis

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Chute des places financières : Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également