CAC40 : le grand calme plat (-0,09%), avant la tempête ?

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris marque une pause pour une séance qui s’annonce calme (-0,09%)2

A 09H39 , l’indice CAC 40 perdait 4,26 points à 4.814,97 points. La veille, le marché parisien avait progressé de1,05%.

"Les marchés devraient maintenant se montrer de moins en moins actifs d’ici la fin de l’année", estiment pour leur part les stratégistes du courtier Aurel BGC. "Néanmoins, il reste encore la question en suspens du sauvetage des banques italiennes les plus fragiles", ajoutent-ils.

La Consob, le gendarme de la Bourse en Italie, a donné son feu vert à la banque italienne en difficultés BMPS pour qu’elle rouvre une opération de conversion d’obligations subordonnées en actions aux particuliers, lui permettant ainsi de mener plus sereinement son augmentation decapital.

Les investisseurs auront par ailleurs quelques indicateurs à se mettre sous la dent, parmi lesquels la deuxième estimation de l’inflation en zone euro pour le mois de novembre.

Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements pour novembre sont au programme, ainsi que la première estimation de la confiance des consommateurs pour le mois de janvier par l’Université du Michigan.

En France, l’Insee a abaissé sa prévision de croissance en 2016, malgré le rebond attendu de l’activité en fin d’année, qui devrait se poursuivre au début de l’annéeprochaine.

Du côté des valeurs, EDF reculait de 0,31% à 9,75 euros, après avoir déjà perdu plus de 12% jeudi, l’électricien prévoyant un exercice 2017 difficile avec un excédent brut d’exploitation nettement inférieur aux attentes.

Sanofi cédait pour sa part 0,80% à 75,39 euros. Le groupe serait en discussions avancées pour racheter la société biopharmaceutique suisse Actelion à 275 dollars par titre, selon l’agence d’informations financières Bloomberg, ce qui la valoriserait aux environs de 29,6 milliards de dollars (28,3 milliards d’euros).

SES (-2,77% à 20,54 euros) était pénalisé par un un abaissement de recommandation à "conserver" par Deutsche Bank.

Areva progressait de 2,11% à 4,59 euros après avoir annoncé avoir reçu des offres fermes d’investisseurs étrangers pour participer au renflouement du futur groupe nucléaire, qui sera recentré sur le cycle de l’uranium après restructuration.

JCDecaux (+0,74% à 27,19 euros) profitait pour sa part de l’annonce d’un contrat remporté par sa filiale irlandaise auprès de la National Transport Authority (NTA).

Euronext (+0,74% à 39,60 euros)bénéficiait de la finalisation de l’achat de 20% dans la chambre de compensation européenne EuroCCP.

ST Dupont (-15% à 0,17 euro) buvait la tasse en dépit d’une légère réduction de ses pertes trimestrielles.

Zodiac Aerospace (+0,49% à 21,55 euros) ne pâtissait pas de la baisse de son chiffre d’affaires pour le premier trimestre de son exercice décalé.

Europacorp (-1,68% à 4,10 euros) était pénalisé par une perte de 27,6 millions au premier semestre de son exercice 2016/2017.

cc/ef/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.