CAC 40 en baisse à la fin d’une semaine volatile (-0,51%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Parisévolue en baisse à la fin d’une semaine volatile (-0,51%)2

A 09H33 , l’indice CAC 40 perdait 21,92 points à 4.290,97 points. La veille, il avait terminé en repli de 1,80%.

Si "les marchés européens font souvent preuve de sang-froid vis-à-vis des écarts de la Bourse chinoise (...), la faiblesse de la production de nouveaux crédits bancaires le mois dernier en Chine, les craintes persistantes sur le taux de change du yuan et la rechute du pétrole cematin, sont des éléments qui inciteront les marchés à la prudence ce matin", résument les analystes chez Aurel BGC.

En Asie, la Bourse de Shanghai a fini en chute de 3,55%, alors que les prêts accordés par les banques chinoises ont nettement fondu en décembre, les établissements étant réticents à prendre des risques.

A cela s’ajoutait des cours du pétrole qui ne parvenaient pas à rebondir vendredi matin en Asie, évoluant autour de leur niveau le plus bas depuis 12 ans.

En ce début d’année, "tous les compteurs sont au rouge", souligne pour sa part Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, qui évoque une "grande fébrilité des investisseurs".

Côté indicateurs, l’agenda est bien fourni Outre-Atlantique avec des chiffres attendus pour le mois de décembre concernant les prix à la production, les ventes au détail ainsi quela production industrielle.

Toujours aux Etats-Unis, les investisseurs seront également attentifs à la première estimation de la confiance des consommateurs pour le mois de janvier (Université du Michigan) ainsi que les stocks et ventes des entreprises pour le mois de novembre.

Parmi les valeurs, Casino progressait de 3,71% à 39,60 euros. Quelques semaines après avoir annoncé qu’il allait céder ses activités au Vietnam, le groupe de grande distribution a déclaré qu’il avait "entrepris des démarches" pour céder ses activités en Thailande.

Archos était en hausse de 3,95% à 1,58 euros. Le concepteur de tablettes et smartphones a annoncé avoir réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 20% sur l’ensemble de l’exercice 2015 à 158,6 millions d’euros, grâce à la bonne tenue des ventes de ses principaux produits, smartphones et tablettes.

Zodiac Aerospace était en progression de 2,51% à 19,77 euros alors que le président du directoire Olivier Zarrouati a assuré que son groupe serait en mesure d’accompagner la montée en cadence d’Airbus (-1,22% à 57,30 euros) sur l’A350 en 2016, en indiquant que ses propres prévisions étaient supérieures à celles de l’avionneur pour cette année.

Vivendi prenait 0,13% à 18,86 euros. Le groupe a annoncé avoir "vendu l’intégralité des titres" qu’il détenait dans l’éditeur américain de jeux vidéos Activision Blizzard à un établissement bancaire "pour un produit net de 1,1 milliard de dollars" (environ 1 milliard d’euros).

Vallourec était en forte chute de 5,45% à 5,94 euros après avoir annoncé qu’il allait "réexaminer" son projet de réorganisation de ses unités européennes qui devait initialement être validé fin janvier, en raison d’uneconjoncture de plus en plus dégradée.

Virbac chutait lourdement de 6,74% à 180,00 euros, après avoir annoncé une croissance de 10,2% de son chiffre d’affaires en 2015 à 852,2 millions d’euros, une hausse toutefois en trompe-l’oeil car tirée par des effets de change favorables et desacquisitions.

Carrefour était orienté à la baisse (-0,30% à 24,89 euros) après avoir annoncé pour 2015 des ventes en progression de 2,7% (+3% en organique), à 86,29 milliards d’euros, tirées par la progression de la France et de l’international, malgré le ralentissement économique au Brésil.

Thermador Groupe perdait 0,37% à 90,00 euros, après avoir enregistré l’an dernier une progression de 7,1% de ses ventes à la suite d’une série d’acquisitions.

EDF était en hausse de 1,00% à 12,18 euros, alors que la recommandation de son titre a été relevée à "acheter" contre "conserver" par la Société Générale. Par ailleurs, sa filiale ERDF a annoncé qu’elle allait changer de nom pour se démarquer de sa maison mère, comme l’exige le gendarme français de l’énergie, et qu’elle saisirait l’occasion pour réaffirmer sa stratégie de transitionénergétique.

Saft perdait 1,77% à 23,31 euros, après avoir annoncé avoir signé un contrat d’une valeur maximale de 10 millions de dollars afin de fournir des batteries au lithium aux forces armées américaines.

Lagardère était proche de l’équilibre (-0,08% à 25,03 euros). Le patron du groupe, Denis Olivennes, a assuré aux salariés qui s’inquiètent de la vente de trois magazines du groupe, dont Télé 7 Jours, qu’il n’y avait "aucune proposition satisfaisante pour le moment", ont rapporté à l’AFP des journalistes présents.

Air France KLM prenait1,89% à 7,69 euros alors que le groupe doit présenter vendredi aux syndicats un "projet de développement" pour l’après-2016, porté par une conjoncture favorable et des résultats positifs, un vent d’optimisme qui tranche avec la morosité des derniers mois.

as/abx/jum/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.