Bourse : ça sent la baisse à plein nez... Les gouvernements s’obstinent dans leurs mesures de confinement

Crédit : stock.adobe.com

Publié le

 Les Bourses européennes en petite forme après leur début de semaine difficile

A Paris, le CAC 40 a avancé de 0,62% quand le Dax allemanda pris 0,39% et le FTSE 100 à Londres a gagné 1,20%.
"Les actions montaient dans les premières heures de la séance mais leur avancée s’est ensuite affadie", constate David Madden, analyste marchés en chef pour CMC Markets UK.
"Le début de séance poussif des Etats-Unis a retiré l’envie aux investisseurs de faire monter les marchés européens", ajoute l’expert.
A mi-séance à Wall Street, le Dow Jones perdait 0,39%, le Nasdaq 1,32% et le S&P 500 0,81%.
Malgré une séance dans le vert mercredi, l’indice parisien reste en baisse de plus de 3% sur la semaine, en raison d’un lourd plongeon lundi sur fond d’inquiétudes liées à la résurgence de Covid-19 en Europe.
Plusieurs chiffres symboliques ont été dépassés en ce début de semaine dansle monde concernant le bilan du Covid-19, montrant l’étendue de la crise sanitaire : 5 millions de cas confirmés en Europe, 200.000 morts aux Etats-Unis et 90.000 en Inde.
L’Espagne a logiquement présenté mercredi un PIB en baisse de 17,8% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, énième pays dans le monde a présenter une facture du Covid-19 très salée.

 Siemens et Atos prolongent leur partenariat

Siemens a baissé de 0,60% à 112,34 euros le jour de l’annonce de la prolongation pour cinq ans de son partenariat avec Atos dans le cadre d’un contrat à 5 milliards d’euros portant sur la cybersécurité et le "cloud".

 L’aérien rate son rebond

Très bien parties endébut de séance après un début de semaine particulièrement négatif, les valeurs aéronautiques ont pour nombre d’entre elles raté leur redécollage : Airbus a baissé de 0,93% à 61,79 euros, Air France-KLM de 0,12% à 3,24 euros, mais Lufthansa a avancé de 1,58% à 7,56 euros en Allemagne.

 Le feuilleton Suez-Veolia continue

Le bras de fer a continué entre Suez (-0,33% à 14,90 euros) et Veolia (+0,57% à 18,38 euros) sur la tentative de rachat du premier par le second. Suez a dénoncé "la casse sociale" que représenterait l’opération de son point de vue, en entraînant le licenciement de 10.000 personnes dans le monde. Veolia a contesté ces chiffres, se disant prêt par ailleurs à discuter avec Engie sur son offre, y compris le prix.

 Les indices en bref

  • Paris - CAC 40 : +0,62%à 4.802,26 points
  • Francfort - Dax : +0,39% à 12.642,97 points
  • Londres - FTSE 100 : +1,20% à 5.899,26 points
  • Milan - FTSE MIB : +0,18% à 18.929,89 points
  • Lisbonne - PSI 20 : -0,84% à 4.087,51 points
  • Zurich - SMI : -0,25% à 10.330,06 points
  • Madrid - IBEX 35 : +0,08% à 6.654,20 points
  • Amsterdam - AEX : +0,91% à 545,68 points
  • Bruxelles - Bel 20 : -0,16% à 3.215,63 points